Image actualité “Les Petits Lions” s’installent à Monplaisir la Plaine

“Les Petits Lions” s’installent à Monplaisir la Plaine

14 septembre 2020

Article du Progrès 09 sept. 2020

Une nouvelle micro-crèche “Les Petits Lions” vient d’ouvrir dans le quartier Monplaisir La Plaine, proche de Mermoz.

D ans cette partie du 8e arrondissement de Lyon, les crèches manquaient. Certes, il y en a une à Mermoz, mais c’est bien trop peu pour satisfaire toutes les demandes de ce quartier, dense en population. C’est pourquoi, une micro-crèche du réseau “Les Petits Lions” vient d’ouvrir avenue Paul-Santy : « Nous nous installons dans des quartiers populaires, comme nos mini-crèches de Décines ou Bron. Celle du 8e est une première implantation sur ce territoire, où nous avons introduit des méthodes de garde innovantes », indique Aurélie Bak, infirmière cadre de santé de formation, coordinatrice du réseau. 11 enfants peuvent être accueillis sous la garde de Lou Chomicki, éducatrice jeune enfant assistée d’une auxiliaire puéricultrice et de deux assistantes petite enfance.

Développement du langage et développement sensoriel

Une micro-crèche qui articulera la vie des enfants autour de deux programmes innovants : Un aspect sur le développement du langage, destiné aux enfants et aux parents, et un autre sur le développement sensoriel.
« L’éclairage, les jeux, et les exercices sont conçus en fonction de ces deux méthodes », indique Aurélie Bak. Une micro-crèche où tout a été pensé pour le bien-être de l’enfant, la sérénité des parents et bien sûr la variable du Covid-19.


Covid : trouver un équilibre entre l’hygiène et le bien-être de l’enfant

Rien n’a été oublié avec masques et gestes barrières pour les adultes, lavage des mains réguliers pour tous, désinfection toutes les 48 heures des jouets, des poignées de portes, verrous, robinets… : « Il faut trouver un équilibre entre l’hygiène et le bien-être de l’enfant, sans tomber dans le laxisme ou l’hygiénisme forcené ».
Pour la rentrée, les enfants étaient au rendez-vous avec leurs parents. Une inauguration est prévue, sans qu’une date n’ait été trouvée. Covid 19 oblige !